22 janv. 2018

Petit à petit : le projet fou.

De minuscule point en minuscule point, l'image grandit, explose, se structure. 


Je trouve fascinant de découvrir chaque détail des couleurs d’un tableau. En haut à droite, le mélange est un casse-tête. Et je dois jongler entre plusieurs fichiers et logiciels, n'ayant pas encore imprimé la moitié supérieure de la grille. 


En bas à gauche la logique des couleurs est plus lisible. Je biffe au fur à mesure les symboles brodés sur mon papier et je brode en suivant les coups de pinceaux de l'artiste. C'est assez addictif. 


Je garde encore le secret sur le sujet et l'artiste.
La même broderie environ un mois avant.

18 janv. 2018

B comme bilan broderie 2017

Vous vous demandiez ce que sont ces griffonnages dans mon agenda 2017?

Pour la première fois j’ai pris notes de tous mes ouvrages sur un an! Je sais, c’est un peu fou. Mais de voir mes progrès me soutenait et m’encourageait à avancer..

Car l’année 2017 a été... rude, en particulier sur le plan professionnel. Mais à toute chose malheur est bon, ou « When life gives you lemons, you make lemonade. » Pour gérer mon stress rien ne me vaut les travaux d’aiguilles. J’ai donc employé le temps qu’on m’a abandonné en faisant ce que j’aime : couture, tricot et surtout broderie.


Vous voyez ici la liste des broderies que j’ai touchées. Je vois si je les ai commencées cette année ou si elles étaient déjà en cours. Je vois la date de départ, de fin et si elles sont complètement terminées (encadrées p. ex.)


J’ai pris note de mes finitions et de mes publications. Et sur ce plan je peux faire mieux, mais je suis déjà vraiment contente d’avoir osé m’exposer en publiant des grilles, même si elles n’ont pas eu un immense succès.



Bilan final des ouvrages en 2017
- « touchés » : 52
- commencés : 42
- terminés : 35
- encadrés ou montés : 7
- publiés : 11

Je précise que certains sont petits, que les différents mois de mon calendrier danois comptent chacun pour un, etc. J’ai tout compté puisqu’au final l’objectif était de m'encourager.
Du coup je vais continuer!

9 janv. 2018

R comme ravauder et réemployer

J'ai trouvé ce sac de couchage devant chez moi déchiré, sale et mouillé. Je l'ai lavé, raccommodé et demain je le remettrai en liberté pour qu'il puisse réchauffer quelqu'un qui en a besoin.

La couture n'est pas très belle, mais elle est solide. C'est parfois le plus important.

J’ai quand même embelli un peu le matelassage pour fixer le molleton avec un message affectueux. ❤️ L’amour aussi est important.

30 déc. 2017

Décembre 2017 se termine

Le mois de décembre est terminé. 
Celui de mon calendrier danois, pas encore tout à fait décembre 2017.



J'ai brodé l'année 2017 sur décembre pour marquer le début de cette broderie. Si tout va bien, le mois d'août indiquera 2018. Les autres portent l'année de publication de l'agenda, 1961.

Je me demande ce que comprendront de tout ça les futurs observateurs de mon œuvre?

17 déc. 2017

Filer les années 80

Je file sur mon rouet Suisse.


Ma pensée, entraînée par les couleurs, s'évade encore et encore, au rythme de ma roue, vers les années fin 70 début 80, et vers G.

14 déc. 2017

Cinq virgule trois pour-cent

Cinq-virgule-trois pour-cent de cinquante-trois-mille égale environ deux-mille-huit-cent.
Plus que dix huit fois ça !
Il y a quatorze points au centimètre.

10 déc. 2017

H comme le point d'Holbein


Souhaitant diversifier mes expériences de broderie, Je me suis récemment abonnée à CrossStitcher, un magazine anglais. Pour tester leurs grilles, j'ai choisi de commencer avec le petit kit joint au premier numéro reçu, le 325. C'était l'horreur. La toile aida, les fils trop courts... Cela m'a pris un temps fou, mais "Home for Christmas" est terminé et charmant avec ses couleurs étranges. L'usage du point d'Holbein pour esquisser le chemin est particulièrement réussi. La voiture-bouton a un côté rétro. Dommage que ce ne soit pas un bus VW.



J'ai aussi brodé la fanfreluche "Mitten" du même magazine et pris beaucoup de plaisir avec ses couleurs subtiles et l'énorme différence finale lorsque j'ai ajouté les détails. Ici le point d'Holbein (Je n'aime pas le point arrière.) est absolument essentiel: les couleurs du motif sont pastilles pour la plupart, beaucoup sont très pâles et très semblables, et une bonne partie du dessin ne serait pas lisible sans le trait foncé qui les soulignent. Qui voit le bonhomme de neige dans la photo ci-dessus?



Cette technique me fait penser aux BDs au trait noir sur couleurs aquarelles. Je trouve par contre très difficile de créer de telles images ce qui est dommage parce que c'est très agréable à border.

Avec deux broderies terminées,  la jupe de sapin que j'ai cousue (si, si!), et les magnifiques chutes de neige, aujourd'hui a été une très bonne journée. Vivement demain!